Quels sont mes premiers pas avec le cheval ?

Maintenant que nous avons abordé vos premier pas dans le monde du cheval, quel matériel acheté pour vous pour votre première mise en selle, je vous propose d’abord les prémices avec le cheval.

Que faire, comment le faire, à quoi faire attention, les points importants afin d’être déjà plus rassuré quand vous arriverez à l’écurie.

En effet, les premiers pas dans l’écurie peuvent être stressant, vous ne savez pas comment cela va se passer : quel cheval, comment le préparer, est-ce que je vais devoir le préparer seul(e), comment monter dessus, est-ce que le cheval va être calme, etc.

Donc, en lien avec l’article précédent, soit vous savez déjà quel cheval que vous allez monter (c’est le cheval d’un(e) ami(e) ou un(e) particulier(e) que vous avez sollicité) soit ça sera la surprise dans le manège.

Ensuite, une première « règle » à connaître quand on s’occupe d’un cheval, c’est que nous nous plaçons toujours à gauche du cheval. Donc le cheval est toujours à notre droite. Quand vous sortirez le cheval du box, que vous le marcherez, vous serez toujours à sa gauche.
C’est donc également du côté gauche que vous sellerez votre cheval et que vous lui mettrez le bridon.

Mais pas à pas, commençons par s’occuper de préparer, brosser votre cheval.

Il y a 5 brosses indispensables pour faire briller les poils de votre monture :

L’étrille peut être en plastique, en caoutchouc ou en fer. C’est une « brosse » avec des petites « piques » épaisses qui permettent de masser le cheval mais aussi bien nettoyer leur duvet en profondeur. Celle en acier est idéal pour enlever la boue incruster dans les poils du cheval. Les autres sont intéressantes pour retirer les poils morts et les saletés. L’étrille permet aussi de masser les muscles du cheval, mais il est important de ne pas frotter trop fort au niveau du dos. Certains chevaux peuvent avoir mal ou être chatouilleux.

Etrille

Pour l’utiliser, il est conseillé de faire des petits cercles sur tout le corps du cheval. Par contre, nous allons éviter la tête et les jambes du cheval.

Aaaaah oui, un petit détail, si vous ne le savez pas encore, nous ne disons pas « les pattes » pour le cheval mais bien « les jambes » tout comme nous ne disons pas « la gueule » du cheval mais bien sa bouche.
Il paraîtrait que cela vient du fait que le cheval est un animal noble et donc le vocabulaire est adapté à sa « noblesse ».

La brosse dure est la seconde brosse que nous utilisons. C’est une brosse avec des poils assez courts et « durs ». Cette brosse a également pour but d’enlever les poils morts et les saletés. Nous pouvons également l’utiliser pour enlever les brins de paille dans la queue et la crinière.

Brosse dure

Cette brosse est souvent utiliser dans le sens du poil. Mais nous pouvons aussi l’utiliser à contre-poils afin d’enlever davantage de saleté et de poussières.
Nous faisons les jambes avec et parfois la tête, mais seulement si le cheval y est habitué, sinon, il vaut mieux utiliser la brosse suivante.

La brosse douce est une brosse qui ressemble en apparence à la brosse dure mais avec des poils doux, comme son nom l’indique. La brosse sert surtout à lustrer le poil. Elle va enlever les dernières poussières et ainsi le faire briller.

Brosse douce

Nous brossons dans le sens du poil. Avec cette brosse douce, vous pouvez faire tout le corps du cheval, tête et jambes comprises.
Lorsque vous faites la tête d’un cheval pour la première fois, quelque soit votre cheval, faites le toujours avec beaucoup de délicatesse et de douceur. Certains chevaux n’aiment pas cela et d’autres ont peur.

Je vous propose maintenant de passer aux crins de votre monture. Pour ce faire, vous allez utiliser une brosse à crin qui ressemble à une brosse à cheveux.

Brosse à crin.jpg

Pour la crinière, c’est comme pour vos cheveux (mesdames) mais pour la queue, il vaut mieux faire attention à ne pas enlever trop de crins car ils mettent beaucoup de temps à repousser et à récupérer de la longueur. Pour ce faire vous avez deux possibilités :
– Soit vous tenez simplement la queue avec tous les crins dans une main et avec l’autre vous peignez les crins. Démarrez toujours par le bas de la queue et remontez petit à petit dès que vous avez démêlé une petite partie de crins.
– Soit vous « torsadez » la queue et démarrez également par le bas de queue.
Il y a une dernière possibilité que, personnellement, je n’aime pas, c’est de faire des mèches de crins et de démêler mèche par mèche.

Il existe également du démêlant afin de diminuer les nœuds et donc la perte des crins.
Il y a des chevaux qui ont vraiment beaucoup de nœuds et d’autres pas du tout.
Dans tous les cas, j’estime qu’utiliser du démêlant 1x par semaine maximum est largement suffisant.
Si votre cheval n’a pas beaucoup de crins, beaucoup de nœuds, je vous conseille de ne pas démêler systématiquement sa queue avec la brosse à crin. Contentez-vous seulement d’enlever les brins de paille.

Enfin, la dernière « brosse » indispensable pour faire un pansage (lavage) de votre monture est le cure-pied.

Les pieds sont les « racines », les fondations du cheval et il est nécessaire, voir vital, d’en prendre soins, de vérifier chaque jour que chaque pied va bien.

Pour ce faire, à chaque fois que vous pansez votre monture, il faut nettoyer les pieds. Le cure-pied est muni d’une partie en fer qui va servir à enlever les crottins, les restants de pailles et de purins. Vous avez également une petite brosse permettant de bien nettoyer et enlever les crasses de l’intérieur du sabot.

Il est important de nettoyer les pieds du cheval avant de le monter mais également après. Il faut toujours vérifier qu’il n’y a pas de petits cailloux coincés car cela pourrait générer des abcès.
C’est également en faisant les pieds de notre monture que nous pouvons vérifier que les fers sont bien mis, si le cheval en a.

Cure pied

Pour curer les pieds, ne vous inquiétez pas, cela va prendre du temps pour maîtriser la technique pour prendre les pieds.

Je vais essayer, tant bien que mal, de vous expliquer par des mots comment vous y prendre.

Pour les antérieurs, je vous conseille de vous placer dos à la tête du cheval et de glisser votre main le long de la jambe. une fois que vous arrivez au boulet, la partie ronde juste au-dessus du sabot et où il y a des poils un peu plus long, appuyez votre épaule côté cheval sur l’épaule de celui-ci. En-même temps, prenez les poils longs au niveau du bout, ces poils s’appellent les fanons, et tirer légèrement vers le haut. Cette action sur les fanons combinée à l’appui sur l’épaule du cheval, celui-ci devrait lever son pied.

Pour les postérieurs, c’est un peu la même idée. Il faut surtout rester vigilant, surtout quand vous ne connaissez pas le cheval, un coup de sabot peut vite partir.

Il y a évidement d’autres accessoires pour bichonner votre cheval, mais celles ci-dessus sont les principales.

Voilà vraiment la base du pansage du cheval et ce que vous devrez certainement faire la première ou a seconde fois que vous vous mettrez à cheval.

Pour récapituler les points importants : vous devez toujours rester sur la gauche du cheval, il y a 5 brosses importantes (l’étrille, brosse dur, brosse douce, brosse à crin et cure-pied).

Gardez également en tête qu’il faut du temps pour y arriver « comme les autres » et n’hésitez pas à vous appropriez les « techniques ».

Observez également le cheval quand vous le brossez car souvent, les chevaux ont un ou plusieurs endroits où ils adorent que nous les grattouillons.

J’espère que cet article aura permis de répondre à certaines de vos questions.
N’hésitez pas à en poser si jamais cet article n’a pas satisfait votre curiosité.

Bon pansage 🙂

Insta : Equishareblog

4 réflexions sur “Quels sont mes premiers pas avec le cheval ?

  1. Le mode d’emploi du cheval de club 😋.
    Par contre, un cheval ne devrait pas être panser. En club, c’est utile à la mise en confiance.
    Rester à gauche, sais tu pourquoi ?
    Les chevaliers avaient leurs épées et étaient obligés de monter à gauche. En club, on continue, même sans épée 😂
    Mais c’est un « mauvais » apprentissage pour ceux qui ont des chevaux.
    Mes chevaux sont au pré toute l’année, n’ont jamais les pieds sales et ne sont pas ferrés, ils se fichent que tu sois à gauche ou à droite. Et bien sûr, pas de brosse puisque ça les fragilise (leurs poils sont enduits pour les protéger des parasites).
    Mais au pré, les chevaux ne sont jamais sales en fait 😋

    J'aime

    1. Bonjour Annawenn,
      Pour répondre à votre question, je connaissais l’histoire de l’épée. Merci pour l’ajout, je n’y avais pas panser.
      Alors il est vrai que ce n’est pas indispensable d’être à gauche, mais les bridons et licool sont fait de sorte à ce qu’on les règle en étant à gauche.
      Donc, en effet, ce sont des conseils pour le club.
      Le pansage n’est pas indispensable, comme vous le dites pour les chevaux en prairie et non travailler, mais je ne suis pas d’accord par rapport aux chevaux monter. Le pansage est une étape importante, pas spécialement pour la propreté mais surtout pour passer en revue le cheval et le manipuler un minimum et s’assurer, dans un premier temps, qu’il n’a pas de blessure ou de douleur (au dos par exemple).

      Pour vos chevaux qui sont au pré toute l’année, je peux le comprendre, maintenant, un cheval qui est au box, les pieds doivent être fait sinon ils pourrissent. Si le cheval va promener, ils doivent être fait car il peut toujours y avoir un caillou coincé et cela peut générer un abcès.
      Merci pour votre commentaire intéressant 🙂
      Belle soirée

      Aimé par 1 personne

      1. Le pansage pour vérifier que tout va bien est oublié malheureusement.
        Je caresse mes chevaux tous les jours. Pas besoin de brosse 😋
        Ils sont montés ou sortis en liberté 2/semaine. Hier soir, Ganesh avait des cailloux coincés sous les pieds. Ça s’entend !!! Mon conjoint lui a enlevé (il est Maréchal ferrant et secouriste équin….. mais nos chevaux n’ont jamais été ferrés).
        Je suis Doctorante en éthologie du cheval. Je fais beaucoup d’observation.
        J’en suis arrivée à me demander ce qui se fait en club. Les jeunes qui viennent en « stage » ne savent absolument pas ce qu’est un cheval.
        Ici, il faut créer une relation de confiance avec les chevaux si tu veux pouvoir les monter. Et la majorité des « cavaliers » en sont incapables (je rigole avec les galop 7 qui se sentent supérieurs et qui sont incapables de monter en dehors d’une carrière).
        Je suis psychologue et naturopathe équin 😋
        Pourtant, chaque jour, j’apprends en regardant les chevaux évoluer. Les enfants handicapés que j’accueille sont les seuls à entrer en communication avec les chevaux. C’est vraiment fabuleux.
        Je me promène sur les blogs équestres pour avoir un visuel assez large. Ne prend pas mal ce commentaire. C’est juste une ouverture à l’échange.
        Je te souhaite un très bon dimanche 😘

        J'aime

      2. Bonjour Annawenn,
        Je suis ravie de cet échange. Honnêtement, c’est le genre de discussion très intéressantes mais qui, je trouve, aurait plus de place en privé qu’en public.
        Après, je vous rejoins sur le « modèle » club et ce qu’on y apprend. C’est également pour cette raison que j’ai créé se blog. J’ai comme objectif juste d’aborder des sujets qu’on n’apprend pas en club et le fil conducteur de mon blog est le « bien-être » du cheval. Qu’on apprenne à l’observer, à le connaitre.
        Mais personnellement, je ne vous rejoins pas sur le pansage. Certes nous pouvons voir s’il y a un souci quelque part, mais pour certains chevaux, c’est quand même un moment de détende, tel un massage.
        Je brosse ma jument chaque jour (avant et après monter) et elle en a vraiment besoin. Pourtant elle n’y était pas habituée avant. On voit vraiment que ça la détend. Je le remarque aussi si une fois je n’ai pas le temps de bien la brosser avant de monter, elle est beaucoup plus tendue au travail que si je prends le temps de bien la brosser.
        Je pense qu’il n’y a pas de vérité absolue et qu’il faut composer avec chaque cheval. A l’inverse, j’ai eu à m’occuper d’un cheval qui détestait être brossé, et là, évidement, je ne le brossais quasi pas.
        Merci beaucoup pour cet échange intéressant 🙂
        Bon dimanche à vous également

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s